Économie

Pas d’accord à Moscou sur le prêt russe à Chypre

Pas d’accord à Moscou sur le prêt russe à Chypre
K1fo

Pas d'accord à Moscou sur le prêt russe à ChypreMOSCOU (Reuters) – Le ministre des Finances chypriote Michael Sarris est de retour de Moscou vendredi sans avoir réussi à trouver un accord sur un prêt consenti par la Russie ou sur un nouveau prêt, après deux jours de discussions infructueuses.

Un porte-parole de l’ambassade de Chypre à Moscou a annoncé vendredi que Michael Sarris devait prendre l’avion de 11H55 (07H55 GMT) à destination de Nicosie.

Les négociations avec le ministre russe des Finances Anton Silouanov ont échoué dans la nuit de jeudi à vendredi, selon deux sources bien informées.

Chypre avait demandé à la Russie de proroger de cinq ans, jusqu’en 2021, un prêt de 2,5 milliards d’euros obtenu en 2011 et qui vient normalement à échéance en 2016. Chypre souhaitait également que Moscou revoie à la baisse le taux d’intérêt (4,5%) de ce prêt.

Chypre avait demandé en outre à la Russie de lui prêter cinq milliards d’euros supplémentaires, selon le ministère russe des Finances.

Michael Sarris avait déclaré jeudi que les discussions portaient également sur de possibles investissements russes dans des banques chypriotes et dans les réserves de gaz du pays.

Mais l’intérêt de la Russie dans ces réserves était faible, selon l’une des deux sources.

Pas d'accord à Moscou sur le prêt russe à ChypreLe Parlement de Chypre a rejeté mardi soir les conditions du plan de sauvetage de l’Union européenne, qui impliquait une taxation des dépôts bancaires.

L’Union européenne a donné à Chypre jusqu’à lundi pour trouver les quelques six milliards d’euros nécessaires pour compléter son plan de sauvetage, sous peine d’un effondrement de son système financier qui entraînerait sans doute son éviction de la zone euro.

Lidia Kelly et Maya Dyaknia; Hélène Duvigneau pour le service français

Cliquez pour ajouter un commentaire

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Économie

Voir d'Autres Sujets : Économie