Économie

La Chine discute d’une commande d’au moins 150 Airbus

La Chine discute d’une commande d’au moins 150 Airbus
K1fo

LA CHINE DISCUTE DE L'ACHAT D'AU MOINS 150 AIRBUS(Reuters) – La Chine est en discussions pour acheter au moins 150 Airbus, pour un montant qui pourrait atteindre plus de 20 milliards de dollars (14 milliards d’euros) à l’occasion de la visite du président Xi Jinping à la fin du mois en Europe, ont dit des sources proches du dossier.

Ces discussions s’inscrivent dans le cadre d’un accord plus large susceptible de relancer les relations commerciales entre la Chine et l’Europe après une année difficile.

Elles portent également sur la possibilité d’ouverture par Airbus d’une deuxième usine en Chine, cinq ans après la première usine d’assemblage de l’avionneur hors d’Europe, à Tianjin, où sont fabriqués des A320.

Les deux parties pourraient également décider de débloquer l’acquisition de 27 Airbus A330 gelée par la Chine en raison d’une récente querelle avec l’Union européenne sur des questions environnementales.

La commande porterait sur des A330, A320 et A350, selon les sources qui ont demandé à ne pas être identifiées. Les négociations se poursuivent et le volume de la commande pourrait encore évoluer, ont-elles souligné.

Un porte-parole d’Airbus s’est refusé à confirmer et aucun commentaire n’a pu être obtenu dans l’immédiat auprès du gouvernement chinois. Les compagnies aériennes Air China, China Eastern et China Southern n’ont pas non plus souhaité s’exprimer.

Xi Jinping doit participer le 24 mars au sommet sur la sécurité nucléaire à La Haye. Pour sa première tournée en Europe, il se rendra dans quatre pays dont la France et l’Allemagne et d’autres contrats industriels devraient être signés à cette occasion.

 

(Jean-Stéphane Brosse pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

 

Reuters par Tim Hepher

Cliquez pour ajouter un commentaire

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Économie

Voir d'Autres Sujets : Économie