Économie

L’opérateur pro Nerim s’empare de Normaction

L’opérateur pro Nerim s’empare de Normaction
K1fo

L'opérateur pro Nerim s'empare de NormactionLes opérations de croissance externe se multiplient pour Nerim, opérateur pour entreprises. Après Boost en juillet dernier (hébergement et cloud), le groupe vient d’annoncer l’acquisition de Normaction pour un montant non communiqué.

« Depuis la création de Nerim, nous développons et renforçons continuellement notre offre, afin de répondre de manière toujours plus complète et personnalisée aux besoins de nos clients. Cette volonté se traduit par une politique d’acquisition très active qui permet à l’entreprise de croître de façon exponentielle, et d’ambitionner de devenir, d’ici 3 ans, un acteur incontournable des solutions de communication pour entreprises », commente Cyril de Metz, Président de Nerim.

Situation financière délicate

Normaction, propose une offre téléphonie fixe et mobile d’entreprise. « Grâce à ses 16 années d’expérience dans le secteur Télécom BtoB fixe et mobile, Normaction vient renforcer l’offre déjà étoffée de Nerim dans la téléphonie, mais aussi ses effectifs, les 50 salariés de Normaction venant s’ajouter à ceux de Nerim », peut on lire dans un communiqué.

« Ce rachat sert également la volonté de Nerim de renforcer sa présence sur l’intégralité du territoire français, Normaction étant présent au Mans (72), à Bordeaux (33), à Nîmes (30), à Aix-en-Provence (13) et à Nice (06). Avec cette acquisition, le groupe Nerim représente désormais 150 salariés et un chiffre d’affaires de 40 millions d’euros », peut-on encore lire.

Reste que Normaction a longtemps connu une situation financière délicate, au point d’être placé en redressement judiciaire fin 2010. L’opérateur avait alors perdu ses actionnaires majoritaires (Risk Group et Keyyo) avant d’être repris par Sequor Invest.

Cliquez pour ajouter un commentaire

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Économie

Voir d'Autres Sujets : Économie