Sci/Tech

La Poste se lance dans l’impression 3D

La Poste se lance dans l’impression 3D
K1fo

La Poste lance mercredi 27 novembre dans trois bureaux franciliens un service d’impression 3D à destination des particuliers et des professionnels, qui sera expérimenté pendant six mois avant un éventuel déploiement sur le territoire.

Démonstration d'une imprimante 3D au CeBIT (Salon des technologies de l'information et de la bureautique), à Hanovre, en Allemagne, en mars dernier. | REUTERS/FABRIZIO BENSCH

Démonstration d’une imprimante 3D au CeBIT (Salon des technologies de l’information et de la bureautique), à Hanovre, en Allemagne, en mars dernier. | REUTERS/FABRIZIO BENSCH

« L’objectif est de donner accès à l’impression 3D aux clients de La Poste et au plus grand nombre de Français, leur montrer ce qu’est cette technologie dont ils entendent parler tous les jours mais ne savent pas toujours concrètement en quoi [elle] consiste », résume Philippe Bajou, directeur général de l’enseigne (réseau des bureaux de poste). « Nous allons mener cette expérience pendant six mois, et analyser comment le grand public et les professionnels s’approprient cette nouvelle offre », explique-t-il.

TRENTE EUROS POUR UNE COQUE DE SMARTPHONE

Les trois bureaux de poste équipés d’une imprimante 3D sont ceux de Boulogne-Billancourt – Hôtel-de-Ville, de Paris – Bonne-Nouvelle et de Paris-La Boétie. Deux postiers par bureau ont été formés pour l’utilisation de l’imprimante « et pour aiderles clients à faire les bons choix techniques ». La Poste propose deux offres. La première est à destination des particuliers, qui vont pouvoir imprimer de petits objets, comme des coques de smartphone, « choisis dans un catalogue, et personnalisables », ou à partir d’un fichier 3D qu’ils apporteront. La seconde s’adresse aux professionnels – des architectes, par exemple, qui pourrontimprimer des maquettes.

La lampe mythique de Pixar imprimée en 3D par MakerBot. © MakerBot

La lampe mythique de Pixar imprimée en 3D par MakerBot. © MakerBot

Dans les trois bureaux de poste concernés, une imprimante 3D sera disposée dans « un espace protégé » et proposera l’impression des objets les plus simples, mais pour ceux qui nécessitent un travail plus long ou des technologies 3D plus poussées, leur fabrication se fera en atelier ; La Poste ayant en effet noué un partenariat avec Sculpteo, la société française spécialisée dans ce domaine.

Les prix seront indiqués dans le catalogue des objets suggérés par La Poste.« Une coque de smartphone personnalisée coûtera environ 30 euros », annonce M. Bajou, qui précise que, pour les objets plus volumineux ou professionnels, un devis sera établi.

Source : Le Monde

Cliquez pour ajouter un commentaire

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sci/Tech

Voir d'Autres Sujets : Sci/Tech

Vous aussi, proposez-nous vos reportages photos, vidéos & écrits et vous ferez peut-être la Une de K1fo

Envoyez tout cela à K1fo qui se chargera de la diffusion.

Mail : press@hgoah.org

          contact@k1fo.info

K1fo | L'Univers des Médias

Suivez-nous sur Facebook

K1fo Go ! Logo Bare V2

Copyright © 2015 K1fo. Tous droits Réservés