Actualités

Le trio de l’horreur

Le trio de l’horreur
GNADOU ATHYTHEAUD

États-Unis : Elle tue une femme enceinte et l’éventre pour lui voler son bébé

Y.C. – 16 mai 2019, 21h51 │ MAJ : 16 mai 2019, 21h57

Marlen Ochoa-Lopez, âgée de 19 ans et enceinte de 9 mois, a été tuée et éventrée. (DR)

« To kill the unborn in the womb » chantait Bruce Dickinson dans le classique « 2 Minutes To Midnight » (1984), le chanteur du groupe de rock metal britannique Iron Maiden, extrapolant alors sur les conséquences certaines de l’hécatombe promise par une possible surenchère nucléaire en ces temps de Guerre froide.

Et bien la sinistre phrase aussi abominable et incroyable que cela puisse sembler, semble justement habiter quelque macabre esprit …

Les policiers de Chicago (ILLINOIS, USA) ont en effet retrouvé le corps éventré d’une femme enceinte portée disparue depuis trois semaines.

Une véritable scène d’horreur. Tôt ce mercredi, le corps de Marlen Ochoa-Lopez, une jeune femme enceinte âgée de 19 ans, a été retrouvé dans la poubelle d’une maison de Chicago aux États-Unis. La victime avait atteint son neuvième mois de grossesse lorsqu’elle a été tuée et éventrée.

Attirée dans un piège

Le drame s’est vraisemblablement noué le 23 avril, lorsque la future maman s’est rendue chez une femme de 46 ans rencontrée sur Facebook. Les deux femmes avaient fait connaissance sur un groupe dédié à la grossesse.

Une porte-parole de la famille de la victime raconte : « Elle donnait des vêtements de bébés, soi disant parce que ses filles avaient reçu beaucoup d’habits et beaucoup trop de vêtements pour garçons. C’est, je pense, le faux prétexte qu’il l’a attirée sur place », rapporte ABC7.

Les policiers ont découvert le corps de la jeune femme dans une poubelle du jardin. Sa voiture était stationnée non loin de la maison de la quadragénaire.

Le bébé entre la vie et la mort

L’enfant a également été retrouvé. Il se trouve actuellement dans un hôpital de Chicago, entre la vie et la mort.Voir l’image sur Twitter

Voir l'image sur Twitter

Tia A. Ewing@TIA_EWINGEn réponse à @TIA_EWING

The family of Yavani says they have no plans on taking this baby boy off of life support. They’re praying as we all are that he makes a full recovery. It’s gruesome, police sources say he was forcibly removed from his mother’s womb. #MarlenOchoa #MarlenOchoaLopez @fox32news4115:27 – 16 mai 201924 personnes parlent à ce sujetInformations sur les Publicités Twitter et confidentialité

Le jour du meurtre sordide, la principale suspecte avait été vue sur son porche, les vêtements ensanglantés avec un nouveau-né dans les bras. Elle attendait à ce moment-là les secours, et aurait déclaré à une voisine : « Je me suis levée et le bébé est sorti », rapporte le Chicago SunTimes. La quadragénaire avait été hospitalisée.

Quatre personnes en garde à vue

Un test ADN a confirmé l’identité de l’enfant, qui est bien celui de Marlen Ochoa-Lopez.

La criminelle présumée a été interpellée et placée en garde à vue, ainsi que sa fille, son beau-fils et son compagnon.

Son mobile, aussi glaçant que son acte, est qu’elle voulait devenir la mère du bébé de sa victime. Qu’elle qu’en soit le prix. Cette tragédie, à la communauté hispanique de la troisième plus grande ville des États-Unis, dont une des populations les plus solidaires du pays, questionne les excès de la confiance dans cette société, comme dans toute autre, et la barbarie de notre temps qui légalement ou illégalement comme ici prospecte, traque, chosifie et marchande tout, y compris l’humain, en son esprit, sa vie et son corps tout particulièrement.


Source : agence K1fo, Chicago Tribune, Actu 7

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir d'Autres Sujets : Actualités

Vous aussi, proposez-nous vos reportages photos, vidéos & écrits et vous ferez peut-être la Une de K1fo

Envoyez tout cela à K1fo qui se chargera de la diffusion.

Mail : press@hgoah.org

          contact@k1fo.info

K1fo | L'Univers des Médias

Suivez-nous sur Facebook

K1fo Go ! Logo Bare V2

Copyright © 2015 K1fo. Tous droits Réservés