YOUKWI

YOUKWI : QUE NOUS APPREND LA PIERRE ?

YOUKWI : QUE NOUS APPREND LA PIERRE ?
GNADOU ATHYTHEAUD

Nous sommes tous appelés à connaître la Terre sur laquelle nous vivons, et il n’a été d’enfant -sauf triste malheur ou condition ne l’y ayant autorisé- qui n’ait de ses mains éprouvé notre terre.

Pourtant, comme nous avons pu le constater avec force simplicité j’en conviens dans notre article « De la Quadridimensionnelle Légale Subjectivité », la loi s’imposant aux hommes est subjective selon l’espace et le temps, c’est-à-dire précisément selon le moment où nos pieds ont foulé tel type spécifique de terrain.

Le dit-terrain, et ce qui vit en dessous, est-t-il lui, contrairement aux hommes et à leurs lois, immuable quelque soit l’époque et la contrée, où connaît-elle elle aussi des changement, des notables différences selon le lieu sur la Terre qui est le sien et le temps sur Terre qu’il habite ?

À la présente question aisément nous pouvons répondre en nous basant sur la réalité du terrain : il n’est de surface terrainique (ou terrenique/terrénique) homogène qui n’est identique à un autre, tout comme il apparaît par étude des terrains terrestres qu’il s’est effectué au cours de la vie de notre planète une évolution des surfaces de terrain, de telle sorte que telle surface de terrain actuelle précise n’est en rien identique avec les surfaces de terrain qu’elle a été et les surface de terrain qu’elle sera.

Le présent raisonnement constitue la base de ce que nous nommerons l’Évolution temporelle et Différenciation spatiale des Surfaces Terréniques.

Vous voyez également que nous admettons que telle surface de terrain actuelle n’est pas identiques « aux » surfaces de terrain qu’il a été où qu’il sera, en ce que nous postulons que s’il est qu’une seule surface de terrain actuelle st1 à l’instant t où nous l’expérimentons où la concevons, il est plusieurs « versions » antérieures de la dite surface de terrain st1, comme il se pourra exister plusieurs « versions » potentielles ultérieures de la dite surface de terrain st1.

La surface de terrain actuelle est donc héritière de tous les états et transitions qu’il a précédemment à son état actuel connu. En somme, la surface de terrain actuelle est héritière de tout l’état transitionnel qui l’a amené jusque ici, c’est-à-dire qui a donné, livré son état actuel, état actuel de la dite surface de terrain qui, participant de l’héritage de toute ultériorité de la surface de terrain actuelle, n’est que transition vers un autre état futur actualisé de la présente surface de terrain, tout comme état actuel transitoire attaché à la chaîne de moments transitoires que constituent tous les moments passés et futurs, c’est-à-dire tous les moments présents à l’instant, qu’il soit actuellement vécu, qu’il ait été antérieurement vécu ou qu’il se vive ultérieurement.

Soit.


Voir d'Autres Sujets : YOUKWI

Vous aussi, proposez-nous vos reportages photos, vidéos & écrits et vous ferez peut-être la Une de K1fo

Envoyez tout cela à K1fo qui se chargera de la diffusion.

Mail : press@hgoah.org

          contact@k1fo.info

K1fo | L'Univers des Médias

Suivez-nous sur Facebook

K1fo Go ! Logo Bare V2

Copyright © 2015 K1fo. Tous droits Réservés