Europe

Venise : La noyade d’un Gambien dans le Grand Canal interroge l’Italie

Les Italiens se demandent comment un homme peut mourir dans le Grand Canal de Venise, l'un des endroits les plus beaux et les plus touristiques du monde. | Photo Reuters Facebook
Venise : La noyade d’un Gambien dans le Grand Canal interroge l’Italie
K1fo

Dimanche 22 janvier, un jeune gambien de 22 ans est mort noyé dans le Grand Canal de Venise, au milieu des bateaux. Sa noyade, volontaire selon les premiers éléments de l’enquête, a été filmée par des touristes. Diffusées par des sites d’information italiens, on y entend des témoins rire, et se moquer de l’homme. Une enquête a été ouverte par la justice italienne.

Selon les médias italiens, il s’appelait Pateh Sabally, il avait 22 ans et était originaire de Gambie. Il avait le statut de réfugié en Italie, et séjournait à Milan. Selon les enquêteurs, il est venu de Milan jusqu’à Venise, où il se serait jeté volontairement dans le Grand Canal.

C’est alors qu’il se trouvait dans une eau à 5 °C que des touristes l’ont filmé et ont diffusé les images sur les réseaux sociaux. Alors qu’un vaporetto (les bateaux-bus vénitiens) manœuvre pour s’approcher, et que des bouées sont lancées, on entend des rires et des moqueries, de la part de certains touristes.

Enquête judiciaire

Les marins du vaporetto ont jeté au moins trois bouées à l’eau, mais l’homme ne les a pas saisies, et a finalement coulé. La température très basse de l’eau n’a pas dû inciter non plus à se jeter à l’eau pour le secourir. Les sauveteurs ont retrouvé son corps sans vie au fond du canal, une heure plus tard.

Le journal local Corriere del Veneto rapporte le témoignage du responsable de la station locale de la Société nationale de sauvetage. Selon lui, un maître-nageur s’apprêtait à nager au secours du jeune Gambien, mais les cris d’une femme à bord d’un bateau, prétendant qu’il « simulait », l’ont fait hésiter. Le temps de mieux regarder, l’homme avait coulé.

Depuis, l’Italie s’interroge : comment un homme peut-il mourir dans le Grand Canal, devant tant de témoins ? Une enquête judiciaire a été ouverte.

Source : Ouest France

********

*******************

Le drame s’est déroulé dimanche dernier, aux abords du grand canal de Venise (Italie).

C’est là qu’un jeune Gambien de 22 ans s’est retrouvé dans l’eau à 5°C.

Voulait-il se suicider ? Est-il tombé ? Nul ne le sait, mais cela a bien fait rire les passants…

La scène, filmée de nombreuses fois, et qui tourne depuis sur les réseaux sociaux, montre un homme crier « Afrique ! Afrique ! » en italien, puis « Lancez lui des gilets de sauvetage ! », rapporte France 24.

« Laisse le mourir ! »
Des gilets sont jetés au jeune homme, qui peine à garder la tête hors de l’eau alors qu’une centaine de personnes le regarde. Paralysé par le froid, il tente mais échoue à attraper un des gilets.

Aux alentours du jeune homme passent des bateaux : « C’est une merde », « Allez, rentre chez toi », « Laissez le mourir ! », « Il est stupide, il veut mourir », crient les passagers, qui filment mais ne lèvent pas le petit doigt.

Sur les bateaux, certains touristes veulent se jeter à l’eau, vite découragés par d’autres, qui leur assurent que c’est trop dangereux, précise France 24.

Enquête ouverte
Résultat : lorsque les secours arrivent, le jeune Gambien, qui était arrivé à Venise deux jours plus tôt, est déjà décédé.

Interrogé par le Corriere del Veneto, le directeur local de la Société nationale de sauvetage avoue que quelque chose de plus aurait pu être fait pour le jeune noyé.

Selon lui, un maître nageur s’apprêtait à sauter, mais il a été distrait par une femme qui criait que le jeune homme simulait.

Une enquête a été ouverte.

Source : Le Dauphine

***********

Un Gambien de 22 ans s’est noyé dans le Grand Canal de Venise, dimanche dernier, sous les insultes de nombreux témoins. Pas un seul d’entre eux n’a essayé de lui porter secours.

Pour certains, comme le relate ici le site de France 24, c’est un suicide, d’autres évoquent une simple noyade. Ce qui est sûr, c’est que Pateh Sabally, 22 ans, un Gambien bénéficiant du statut de réfugié depuis deux ans en Italie, s’est noyé dans le Grand Canal de Venise dimanche dernier, sous les railleries, et parfois les insultes, de la foule.

Il n’arrive pas à se saisir des bouées

Ces derniers jours, des vidéos ont émergé sur les réseaux sociaux. Elles montrent les images du drame qui a abouti à la mort du jeune homme. L’homme peine à garder la tête au-dessus de l’eau du Grand Canal de Venise. Depuis les bateaux qui sillonnent la lagune, certains sortent leur portable pour filmer la scène, d’autres invectivent l’individu en péril. On attend notamment « Afrique! Afrique! », « Laissez-le mourir! », « Rentre chez toi! », puis enfin « Lancez-lui des gilets de sauvetage ».

Ce sont des bouées qui lui sont finalement envoyées mais l’homme ne les saisit pas. Personne ne saute dans pour l’aider et à l’arrivée des secours, il est mort.

Sélectionné pour vous
Jawad Bendaoud, le logeur d’Abaaoud, placé en garde à vue pour « menaces de mort »
« C’est une mort dans un canal en face de centaines de personnes »

La direction vénitienne de la Société nationale de sauvetage a indiqué que jeter des bouées à une personne plongée, comme c’était le cas, dans une eau à 5° ne sert à rien dans la mesure où cette température paralyse le corps et rend très difficile le fait de s’emparer de l’accessoire. C’est d’une aide humaine dont Pateh Sabally avait besoin.

« Ce drame fait réfléchir. Ce n’est pas un naufrage en mer, mais une mort dans un canal en face de centaines de personnes », a écrit Francesca Zaccariotto, responsable des travaux publics de la Sérénissime, sur sa page Facebook. Une enquête a été ouverte pour examiner d’éventuels manquements dans le déroulement de cette tragédie.

Source : BFMTV

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Europe

Voir d'Autres Sujets : Europe

Vous aussi, proposez-nous vos reportages photos, vidéos & écrits et vous ferez peut-être la Une de K1fo

Envoyez tout cela à K1fo qui se chargera de la diffusion.

Mail : press@hgoah.org

          contact@k1fo.info

K1fo | L'Univers des Médias

Suivez-nous sur Facebook

K1fo Go ! Logo Bare V2

Copyright © 2015 K1fo. Tous droits Réservés