Réflexions

QUAND LE ROCK SE FAIT DISEUSE DE BONNE AVENTURE

QUAND LE ROCK SE FAIT DISEUSE DE BONNE AVENTURE
GNADOU ATHYTHEAUD

Le style musical si particulier que constitue le rock, que nous avons pleinement abordé à travers un de ses plus turbulents rejetons, le metal, dans notre article Théorie de l’âge musical (Chapitre I : Megadeth) est de ceux qui s’inscrive totalement dans le temps présent.

Le rock capture en quelque sorte, dans sa portée la plus vindicatrice, voire politique, toutes les aspirations, rebellions et traditions d’une ère qui se retourne sur elle-même, pour se reprocher ses blocages issues du passé par la satire, la libération de ceux-ci, non sans une certaine insolente alacrité.

Il est également une capture à un instant t de l’état de la civilisation qui la porte, et de la manière dont celle-ci s’envisage, pour aujourd’hui comme pour le futur. Ainsi ne parle t-on pas de manifeste rock lorsqu’il s’agit d’évoquer les grandes œuvres du tumultueux genre musical que constitue le rock ?

Muse avec Simulation Theory (futurisme habituel)

Megadeth avec Dystopia (futurisme nouveau un peu plus étonnant, quoique, l’affiche et les thèmes de Rust in PEACE relèvent de la science-fiction geek des années 80 (Hangar 18), pas étonnant que l’album, comme ses singles soit devenu une référence geek dans le milieu metal en lui-même. L’album suivant Contdown to Extinction est également orienté futuriste au niveau de l’imagerie, des thèmes et même de la structure musicale. De Youthanasia à Risk on s’éloinge de ses sujets, ony revient avec l’album The world needs a hero et son titre messianique implicant un futur apocalyptique si jamais son souhait n’était exaucé. La tendance futuriste e s’est plus démenti sur les albums suivants.

Metallica avec Hardwired to self destruct (futurisme du dernier album vraiment étonnant)

Avenged Sevenfold avec The Stage (futurisme vraiment très étonnant) le groupe est d’ordinaire plus gothique, plus fantasy, plus hard rock (les recherches musicales sur l’album éponyme voire unbound et Lost notamment, comme le côte grandiloquent de la formation californienne (Planets etc présageait une possibilité d’exploration artistiaque, intellectelle. Mais la recherche scientifique ayant formé l’album (intervention de DeGrasse Tyson Neil ) est bluffante

Arctic Monkeys avec Tranquility Base Hotel & Casino (futurisme tout à fait étonnant)

Cliquez pour ajouter un commentaire

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir d'Autres Sujets : Réflexions

Vous aussi, proposez-nous vos reportages photos, vidéos & écrits et vous ferez peut-être la Une de K1fo

Envoyez tout cela à K1fo qui se chargera de la diffusion.

Mail : press@hgoah.org

          contact@k1fo.info

K1fo | L'Univers des Médias

Suivez-nous sur Facebook

K1fo Go ! Logo Bare V2

Copyright © 2015 K1fo. Tous droits Réservés