GOLD & LOVE

GOLD & LOVE WRESTLING : S1

GOLD & LOVE WRESTLING : S1
GNADOU ATHYTHEAUD

K-FOOT

et

HGOAH WEBVISION

PRÉSENTENT

LA GWF – GOLDEN WRESTLING FEDERATION

MATCH D’INTRODUCTION

FERNANDINO VS JONATHAN

Les deux se tournent autour, s’esquivent. Fernandino, plus massif, coince Jonathan dans un coin, le presse de son genou. Il le ramène au milieu du ring, maîtrise son adversaire. Pendant de longues minutes, Fernandino domine le combat. Il en devient arrogant, il teste de nouvelles prises de lutte. Quand Fernandino veut se projeter à l’extérieur sur Jonathan, ce dernier saisit les tissus entourant le ring et en recouvre les cordes.

Fernandino plonge à travers les cordes en s’engouffrant dans les tissus, et fait un spear (plaquage de rugby) à Jonathan. Les deux jeunes lutteurs sont K.O.

GOLD & LOVE WRESTLING, Sponsorisé par RADIO ATELDET

Jonathan saute de la troisième corde d’un des coins du ring et frappe Fernandino d’un Dropkick (saut chassé), puis se relève pour achever son adversaire d’un Springboard Moonsault.

Fernandino le contre avec son genou, mais Jonathan bloque les jambes de son adversaire et tente aussitôt une prise de soumission. Fernandino l’envoie valser contre l’arbitre, qui s’effondre sur le ring. Alors que Jonathan s’inquiète pour l’arbitre, Fernando se prépare dans son dos à lui asséner son crochet du gauche dévastateur. Jonathan, qui a remis l’arbitre encore sonné sur pied, jette soudain celui-ci dans les bras de Fernandino qui manque de l’assommer de son poing, mais retient son geste in extremis.

Jonathan saute à califourchon par dessus l’arbitre, et assène son Jumping front DDT à Fernandino !

L’arbitre, tétanisé par le coup de massue que Fernandino a manqué de lui mettre en plein visage, est réveillé par le choc du crâne de Fernandino contre le ring, et les cris de la foule.

Tombé de Jonathan sur Fernandino : 1, 2 et 3 ! Victoire de JONATHAN NEWSBURY !

MANUEL ALVARO VS PETER

Peter maîtrise Manuel après l’avoir affaibli de coups aussi discrets que antiréglementaires. Manuel en a le nez en sang, mais mobilise toutes ses forces, et la ferveur du public, pour tambouriner les côtes de Peter avec son coude.

Peter lâche prise, Manuel se projette et lui assène un big boot, se projette encore pour un deuxième big boot, puis un troisième big boot surpuissant. Manuel projette Peter dans un des coins du ring, et se rue sur lui pour lui porter un Running Dropkick. Peter esquive, mais Manuel, au lien de frapper le coin, s’y agrippe … avant de plonger sur un Peter imprudent, qui se prend une Tornade DDT !

Tombé de Manuel : 1, 2 et non ! Peter résiste; Manuel le jette alors par dessus les cordes, à l’extérieur du ring. Peter s’agrippe aux cordes, Manuel lui fait lâcher prise d’un violent Enzuigiri en pleine nuque, puis l’expulse du ring avec un tacle glissé en plein thorax. Manuel jubile, le public applaudit ou le hue, partagé qu’il est entre le « Latin boxer » et « Petit dealer » !

GOLD & LOVE WRESTLING, Sponsorisé par US K1FO NEWS

Manuel se prépare pour sauter depuis la 3e corde, sur Peter qu’il a étendu sur la table des commentateurs. Soudain, Oscar, l’ennemi juré de Manuel, et accessoire allié de Peter, surgit de l’arène. Manuel est déconcerté, l’arbitre tente d’empêcher Oscar d’intervenir pour gâcher le combat. Pendant ce temps, Tom, jumeau d’Oscar, jaillit du public, mais Manuel lui saute dessus et lui assène un hurricanrana qui l’envoie valser sur un des escaliers en bordure du ring. Manuel rentre dans le ring mais Peter l’y surprend d’un coup de poing « américain » dans les parties intimes, puis un vicieux Sharpshooter. Manuel tape au sol en signe d’abandon. Victoire de PETER !

*

ARNAUD COLE VS LEWIS TIMBERLAKE

Lewis court sur les barrières séparant les lutteurs du public puis assène un formidable Clothesline à Cole qui fuyait dans la foule. Lewis ramène Arnaud Cole dans le ring mais dès que Lewis veut y rentrer à son tour, Cole l’assaillit de pieds vengeurs. Cole s’acharne tant et si bien que Lewis s’effondre à l’extérieur du ring. Cole descend l’y rejoindre et continue de piloner son adversaire de stomps sur tout son corps. L’arbitre compte : si au décompte de 10, un des adversaires est encore à l’extérieur du ring, il a perdu le match; si les deux adversaires ne sont pas remontés au décompte de 10, le combat se soldera par un match nul.

Cole agresse Timberlake jusqu’au 9 puis veut remonter mais Lewis l’en empêche en agrippant sa jambe.  » DIX !  » Fin du combat. L’arbitre ordonne de faire sonner la cloche, c’est un match nul ! Cole n’en revient pas, il est dans tous ses états, s’arrache les cheveux, insulte l’arbitre, le menace, mais rien n’y fait. Le combat est terminé. Arnaud Cole baisse alors les yeux, son regard tombe sur son adversaire, Lewis, goguenard, la bouche ensanglantée.

Arnaud Cole se recule, fait mine d’être perdu dans ses pensées puis tout à coup se jette sur Lewis Timberlake. Arnaud se déchaîne littéralement sur Lewis, qui se protège le visage. Soudain, l’hymne national britannique retentit dans la salle polyvalente. C’est la musique d’annonce de l’équipe national de lutte mixte d’Angleterre, son entraîneur principal est là, aboyant sur Arnaud Cole pour que celui ci cesse de frapper ainsi son compatriote, coéquipier dans l’équipe nationale Jeunes de lutte.

Cole se calme, s’excuse au coach, avant de lui infliger son SuperKick.

JEREMY et MOUSS VS JAMES et ENZO

C’est un match par équipe ; chaque équipe ne peut être représenté que par un seul de ses membres dans le ring à la fois. Celui qui est alors dans le ring est alors l’homme « légal », tandis que l’autre membre de l’équipe est positionné dans le coin dédié à son équipe, diagonalement opposé au coin de l’équipe adverse.

Pour effectuer les changements entre lutteurs d’une même équipe sur le ring, les membres d’une même équipe se passent la main en effectuant un high five, ou « tag ». Mouss tag Jeremy et entre dans le combat tandis que James tag Enzo. Mouss et Enzo se ruent l’un sur l’autre. Mouss a le dessus. Après deux Clothesline bien sentis et un belly to belly suplex, il saisit Enzo pour lui infliger rien de moins que 10 back suplex d’affilée !

Le dernier back suplex projette malencontreusement Enzo vers son équipier James, qui le tag, sans que Mouss ne s’en aperçoive. Mouss hisse un Enzo groggy sur ses épaules, pour lui porter son FireArm Carry DDT mais James le cueille d’un Spear phénoménal !

Jeremy intervient en faisant irruption dans le ring pour plaquer James au sol et lui asséner une pluie de coups de poings à la Lou- Thesz ! C’est le chaos. L’arbitre est perdu. Lesquels de ses lutteurs sont légaux pour porter le tombé ?

Enzo agrippe Jeremy et tente de le projeter hors du ring, mais c’est Jeremy qui le fait sortir du ring. James saisit l’occasion pour balancer Jeremy contre les cordes qui le font faire revenir tel un boomerang vers James qui le soulève de terre des deux bras puis le propulse au sol d’un SpinebusterBomb ravageur ! C’est alors que Mouss retourne James, le place sur ses épaules tel un pompier sortant le miraculé des flammes, puis le fait tournoyer dans les airs, avant que le corps de ce dernier ne percute le sol, face contre terre sur le ring ! Le choc est telle que James rebondit avant de s’écraser inerte, les bras en croix. Tombé de Mouss. 1, 2 et 3 ! Victoire de l’Équipe de JEREMY ET MOUSS !

*

HORS-CAMÉRA

Manuel Alvaro, après sa défaite contre Peter, rumine dans les vestiaires quand il tombe nez à nez sur … les frères Wilkinson, Oscar et Tom, les responsables de sa défaite ! Il se rue par surprise, en leur jetant son sac à dos à la figure. Manuel fouette les jumeaux anglais avec son sac, dont il utilise ensuite les bretelles pour étrangler Oscar, avant d’étouffer en même temps Tom en mettant sa tête à l’intérieur de son sac de sport.

Le directeur adjoint de la Fédération Départementale de Lutte, M. Snitch, intervient pour séparer les jumeaux de leur agresseur. Snitch exige aussitôt des explications. Manuel refuse de répondre, Tom et Oscar sont remontés, aussi à court de mots qu’à bout de souffle. M. Snitch les assigne donc à résidence tous les trois : Ils ne disputeront pas de combat la semaine prochaine. Oscar réplique en argumentant qu’il est l’image de la fédération et que sans sa présence, le public exigerait le remboursement des places.

« Allez viens Tom, on s’en va ! » conclut Oscar, martial, avant de tourner les talons … sans Tom, qui continuer de défier Manuel du regard, au nez et à la barbe du N°2 de la Fédération. « Tom !  » insiste Oscar, pour inciter son frère à le suivre. Manuel en profite pour provoquer Tom, en lui ordonnant d’aller suivre son maître. Puis Manuel se rattrape face aux remontrances de M. Snitch, et lâche à Tom : « Ah non, je me trompes Tom … Oscar n’est pas ton maître, c’est ton mari ! C’est bien lui qui portes la culotte dans votre couple, non ? »

C’en est trop. Tom se rue sur Manuel. Snitch tente de les séparer tant bien que mal, en appelant du renfort. Jonathan Newsbury passant par là, M. Snitch l’appelle à l’aide. Jonathan le contourne et continue sa route. Le public, qui assiste à la scène en direct depuis l’écran géant de la salle polyvalente, éclate de rire.

GOLD & LOVE WRESTLING, Sponsorisé par CG1 Tv

COMBAT POUR LE TITRE GWF – GOLD & LOVE WRESTLING FEDERATION PAR ÉQUIPES

CLÉMENT SILVA & STEVEN LIESBENMANN VS OSCAR WILKINSON & TIAGO DOS SANTOS

Oscar & Tiago, les champions par équipe en titre, se hissent chacun sur deux coins du ring, proches dans le sens de la largeur du ring, puis se jettent à l’extérieur vers un même point : l’équipe ClemStev (Clément Silva & Steven Liesbenmann) qui reprenait ses esprits en dehors du quadrigone. Le choc est rude, les quatre lutteurs sont à terre.Le public exhulte. Oscar (le combattant légal de son équipe) ramène Clément (le combattant légal de la ClemStev) dans le ring, pour lui assener un Running Flying Clothesline.

Oscar projette Clément dans les cordes, mais Clément Silva se propulse à l’aide des cordes et lui porte un big boot du pied gauche qui surprend le fougueux anglais. Clément saisit ensuite Oscar et le balance dans le coin du ring de sa team. Là, Steven qui est revenu dans le coin de son équipe, tagge Clément qui affaiblit Oscar de coups de pieds alors que celui-ci est recroquevillé dans le coin.

Steven place Oscar Wilkinson en position assise contre le coin intérieur du ring puis s’éloigne avant de revenir chargé vers Oscar pour lui porter son Running Knee en pleine face. Oscar l’esquive, Steven percute Clément Silva, placé réglementairement dans le coin extérieur du ring. Clément Silva chute à l’extérieur sous les cris du public. Oscar porte son terrible 360 Soccer Kick à la tempe de Steven qui s’effondre et roule inconscient jusque l’extérieur du ring.

Mais Tiago, équipier d’Oscar, saisit Steven et le ramène dans le ring. Clément, à l’extérieur, se rue sur Tiago et le roue de coups.

Oscar Wilkinson décide d’aider son partenaire au lieu de faire le tombé sur Steven, et plonge à l’extérieur sur Clément. Mais Clément Silva place Tiago dans la trajectoire de son saut. Oscar percute Tiago involontairement, Clément Silva prend Oscar Wilkinson de force et le balance sur les escaliers en acier en bordure du ring. Clément provoque et injurie le public, qui le lui rend bien.

GOLD & LOVE WRESTLING, Sponsorisé par KHADHOR’ MEDIA

COMBAT POUR LE TITRE GWF – GOLD & LOVE WRESTLING FEDERATION PAR ÉQUIPES

CLÉMENT SILVA & STEVEN LIESBENMANN VS OSCAR WILKINSON & TIAGO DOS SANTOS

Clément a placé Oscar au sommet d’un coin du ring, l’y a rejoint et tente une Superplex vers le ring. Mais Oscar Wilkinson résiste, puis le jette à l’extérieur du ring, avant de risquer un saut de l’ange suicidaire sur son adversaire. Clément, adossé à la rambarde du public, se déporte au dernier moment. Oscar percute la barrière en acier de plein fouet. Clément Silva le ramène dans le ring puis lui envoie deux clothesline avant de le planter dans le ring d’une Suplex-éclair. Oscar résiste au tombé.

Clément l’envoie vers un coin du ring et lui porte un running Corner Clothesline, suivi d’une tentative de running bulldog. Oscar repousse Clément Silva et le surprend d’un fulgurant 360° Kick. Alors que Oscar Wilkinson est prêt de l’emporter, Steven vient casser le tombé. Liesbenmann voulant éjecter Oscar du ring, celui-ci le contre d’un Ranhei foudroyant.

Alors que Oscar porte le tombé sur l’homme légal de l’équipe adverse, Clément Silva, Manuel Alvaro survient aux abords du ring, ce qui trouble l’arbitre qui est forcé d’interrompre le décompte du tombé, pourtant victorieux, d’Oscar puisque Clément ne bouge plus.

Tiago part confronter Manuel afin de l’empêcher de nuire. Oscar est déconcentré, et tourne le dos à ses adversaires, dont Steven, qui reprend ses esprits. Tandis que l’arbitre est détourné du ring par la bagarre entre Manuel et Tiago, Steven Liesbenmann porte sa prise de finition , un Running Sleeper Slam à un Oscar dont l’arrière du crâne est envoyé directement au sol.

Steven Liesbenmann place un Clément Silva encore sonné sur Wilkinson (les deux lutteurs étant les hommes légaux respectifs de leur équipe) puis s’éclipse prestement en dehors du ring, sous les huées de l’assistance. Steven, depuis l’extérieur n’hésite pas à presser l’arbitre pour qu’il effectue le tombé de Clément Silva, couché sur son adversaire. Tiago est trop loin pour sauvé son ami. Victoire de la CLEMSTEV, Nouveaux champions GWF par Équipes ! Steven fuit aussitôt du ring, en emportant Clément avec lui, poursuivi par Tiago Dos Santos.

*

AFTER-MATCH

Venant à peine de perdre contre la ClemStev, Oscar se remet à peine du Sleeper Slam porté par Steven Liesbenmann que Manuel, débarrassé de Tiago, coéquipier d’Oscar Wilkinson, qui est allé poursuivre la ClemStev dans le public, pénètre dans le ring et ne perd pas un instant pour corriger son ennemi Oscar, qui a causé avec son jumeau Tom, sa défaite contre Peter.

Alors que l’arbitre préfère abandonner Oscar à son triste sort, pour aller se réfugier dans les vestiaires, Tom Wilkinson en surgit au même moment, sans doute alerté par les cris de la foule hurlant son nom pour qu’il vienne sauver son frère, coqueluche du public. Tombant nez à nez sur l’arbitre fuyard, Tom ne trouve pas mieux que de lui porter son dévastateur Bicycle Kick, sous les acclamations hilares des spectateurs.

Alvaro, alerté par ce vacarme, aperçoit Tom Wilkinson Jr à la porte de sortie de la salle; pourtant Manuel ne se démonte pas et encourage Tom à venir le défier sur le ring, Manuel l’y incite même en agrémentant ses insultes envers Tom de coups de pieds sur son frère Oscar à terre dans le ring.

Avant que Tom n’ait eu le temps de se précipiter dans le ring, M. SNITCH sort des vestiaires et n’hésite pas à leur passer un savon mémorable. Puisque vous aimez tant vous battre, la semaine prochaine, vous vous affronterez tous les deux, et celui qui perdra sera exclu deux semaines, en guise de récompense pour vos deux bagarres hors-compétition d’aujourd’hui !  » C’est signé ! La semaine prochaine, Manuel Alvaro VS Tom Wilkinson Jr, dans un combat régulier ou le perdant est privé de compétition pendant 2 semaines. RDV la semaine donc, mais ne vous allez pas s’y vite.

Après la PUB, Dernier Combat du Jour !

GOLD & LOVE WRESTLING, Sponsorisé par CG1 Kids

MATCH DE CONCLUSION

MATCH POUR LE TITRE CHAMPION GWF

FRANCKY PEREZ VS BAUER (Champion) VS THEODORE COLE

La dernière rencontre de la journée est cruciale. C’est un combat pour le titre de CHAMPION DE LA GWF. Le combat est un « triel » (trois lutteurs s’affrontent chacun pour soi; le premier à effectuer le tombé sur au moins un de ses deux adversaires, remporte le combat, donc le titre GWF ! Bauer est le champion en titre, et arrive dans le ring accompagné de Samira, sa collègue de la police. Puis c’est au tour de Theodore Cole, fils du commissaire de police de la Ville, et grand frère d’Arnaud Cole, venant seul, avant que le public ne se déchaîne pour l’arrivée de Francky Perez, vrai boute–en-train showman, qui chauffe l’assistance, habillé en mafioso, avec Borsalino et cravates assortis.

Son ami Yoan Van der Christensen le suit, par précaution. Après la présentation par l’arbitre du titre aux trois lutteurs, puis au public, l’explication des règles, la fouille des lutteurs pour éviter tout port d’objet contondant ou autre objet pouvant servir d’arme, l’annonceur présente les différents compétiteurs ! « THÉODORE COLE !! » : le public applaudit mollement, presque par politesse, ou s’abstient, quelques huées timides se font entendre. C’est tout de même le fils aîné du Chef de la Police du District. « FRANCKY FUSILLI PEREZ !!! » : le public acclame leur champion sans titre, applaudit et tambourine sur ses chaises en plastique ou tape du pied au sol. « Et le Champion en titre de la GWF, j’ai nommé PATRICK BAUER!!! » Les quolibets et sifflements fusent de toutes parts, mêlés aux rugissement des soutiens inconditionnels de Bauer, amalgame de policiers en civils, gros bras et jeunes fana-mili. Bauer, aussi implacable sur le ring que dans ses fonctions de policier n’a pas que des amis dans la population civile du comté.

L’arbitre fait sonner la cloche. Le combat peut commencer.

MATCH POUR LE TITRE CHAMPION GWF

FRANCKY PEREZ VS LE CHAMPION PATRICK BAUER VS THEODORE COLE

Les trois gladiateurs se regardent en chiens de faïence. Qui va gagner ? Qui est le plus faible ? Qui est le plus fort ? Contre qui s’allier ? Disputer un combat contre un adversaire, c’est déjà bien compliqué, mais contre deux adversaires, en même temps, avec chacun qui se bat pour l’emporter sur les autres … C’est tout bonnement impossible ! Théo Cole fait un discret signe à son « collègue » Bauer, dont tout le monde sait qu’il travaille sous les ordres de son père, le Capitaine Franck Cole.

Bauer et Cole se ruent sur Francky qui les esquive en passant sous leurs bras, puis les propulse au sol d’un saut chassé précis. Francky les envoie ensuite indistinctement valdinguer à l’extérieur du ring, par dessus la 3ème corde, comme diraient les célèbres commentateurs sportifs Christophe Agius et Phillipe Chéreau !

Avant même que les deux policiers-lutteurs amateurs n’aient eu le temps de savoir où ils sont tomber, Francky Fusilli effectue un Plongeon Suicide sur eux en passant entre la deuxième et la troisième corde, tel un poisson entre les mailles du filet.

Francky ne perd pas de temps et balance Bauer dans le public, sur les spectateurs surpris qui n’en demandait pas tant, puis ramène Théodore dans le ring avant de le travailler au corps.

La tactique de Francky Perez est donc d’ éloigner le plus dangereux, Bauer, Champion de la GWF, et d’isoler le plus « faible » ou moins aguerri Théo, pour le battre rapidement sans risques.

Mais Bauer, au lieu de ruser, et laisser ses jeunes adversaires s’épuiser dans le ring, puis les surprendre au moment opportun, se précipite dans le ring, pour interrompre le véritable cours de lutte mixte que Francky Fusilli Perez était en train de dispenser à un Théodore Cole impuissant, qui ne s’était jamais inscrit à une telle formation !

Bauer neutralise Francky avec un impitoyable Clothesline, mai au lieu de capitaliser sur l’état déjà critique de Cole, préfère s’acharner sur Perez.

GOLD & LOVE WRESTLING, Sponsorisé par K1FO Go

MATCH POUR LE TITRE CHAMPION GWF

FRANCKY PEREZ VS LE CHAMPION PATRICK BAUER VS THEODORE COLE

Bauer continue de maîtriser le combat à trois, en ne portant ses coups et prises qu’a un seul de ses adversaires : Francky.

Théo, pendant ce temps, se repose. Bauer, voyant cela, projette violemment Francky Fusilli sur Théodore Cole qui reprenait des forces dans un des coins du ring. Théo esquive le projectile Francky, qui s’étale dans l’angle droit, puis porte un Jumping Clothesline à Patrick Bauer qui ne s’y attendait pas.

Théo ne perd pas de temps et aplatit Bauer contre Francky dans le coin, avant de les écraser l’un contre l’autre avec Corner Running Knee dans le visage de Patrick, qui s’écroule au sol. Théo place la tête des adversaires sous chacune de ses aisselles et les emporte avec lui dans un Running Double Bulldog jusque le centre du ring !

Le public reconnaît le talent du jeune premier prétentieux. Grisé par sa maestria, Cole prend des risques, et monte sur la troisième corde, avant de porter un plongeon vertigineux sur ses deux rivaux mal en point. Le tombé, porté à la fois sur Bauer et Perez est infructueux puisque Francky libèrent ses jambes et involontairement celle de Patrick, de l’emprise de Cole au décompte de deux. Théo s’acharne alors sur Francky, envers qui son inimité est connue.

Yoan, ami de Francky Fusilli, grimpe alors aux abords du ring, mais Samira, la collègue de Bauer, le saisit à bout de bras par les hanches et l’envoie directement sur les barrières en acier du public. La réaction enflammé de la salle déconcerte Théo ; Bauer en profite pour lui porter sa destructrice German Suplex ! Théo roule de douleur en dehors du ring.

Bauer tente ensuite une prise d’étranglement sur Francky afin de l’affaiblir, l’endormir, ou le forcer à abandonner, mais Francky le contre d’une clé de bras, le hisse sur ses épaules, et lui porte sans ménagement son « DEMANAGEMENT », un Fireman Michinoku Driver qui retentit dans tout le gymnasium !

Francky s’apprête à peine à effectuer le tombé sur un Bauer inerte, que Théo Cole le sort du ring d’un coup de pied dans la tempe, avant de porter lui-même le tombé sur le champion. Bauer ne réagit pas. Bauer ne répond plus ! Et Victoire !

VICTOIRE DE THEODORE COLE, NOUVEAU CHAMPION DE LA GWF !

Édition S1 DE LA GOLDEN WRESTLING FEDERATION

RÉSULTATS

Les vainqueurs sont marqués en gras

Les champions qui mettent leurs titres en jeu sont en italique.

  1. FERNANDINO VS JONATHAN NEWSBURY

2. MANUEL ALVARO VS PETER

3. ARNAUD COLE VS LEWIS TIMBERLAKE (match nul par décompte à l’extérieur)

4. TEAM ENZO/JAMES VS TEAM JEREMY/MOUSS

5. MATCH POUR LE TITRE GWF PAR ÉQUIPE : TEAM CLEMSTEV (nouveaux champions) VS TEAM WILKINSANTOS

6. MATCH POUR LE TITRE DE LA GWF : FRANCKY PEREZ VS PATRICK BAUER VS THEO COLE (nouveau champion)

LA SUITE, ENFIN DISPONIBLE !

Voir d'Autres Sujets : GOLD & LOVE

Vous aussi, proposez-nous vos reportages photos, vidéos & écrits et vous ferez peut-être la Une de K1fo

Envoyez tout cela à K1fo qui se chargera de la diffusion.

Mail : press@hgoah.org

          contact@k1fo.info

K1fo | L'Univers des Médias

Suivez-nous sur Facebook

K1fo Go ! Logo Bare V2

Copyright © 2015 K1fo. Tous droits Réservés