Économie

Sony et LG tirent la prise des téléviseurs 3D

Les fabricants de téléviseurs ont cru flairer le bon filon, à la suite du succès du film en 3D «Avatar». (Photo: Keystone/AP/Anonymous)
Sony et LG tirent la prise des téléviseurs 3D
K1fo

La fin de l’expérience de la télévision en relief dans le salon a été définitivement signée. Le géant japonais Sony et son concurrent sud-coréen LG ont annoncé l’arrêt de l’intégration de la 3D dans leurs téléviseurs, en 2017.

En déclin depuis plusieurs années, les téléviseurs 3D avaient déjà encaissé un premier coup de la part de Samsung en février 2016. Le sud-coréen avait annoncé se retirer de ce marché. Il avait été suivi par Philips et désormais par le reste de l’industrie.

Cette technologie avait pourtant fait sensation en 2009 avec les premiers modèles dévoilés aux salons CES de Las Vegas et IFA de Berlin. Portés par le grand succès cinématographique en 3D «Avatar» de James Cameron, les téléviseurs affichant des images en relief avaient rapidement investi le marché, avec un pic de popularité en 2013.

Lunettes 3D, un frein dans le salon

Mais la contrainte de porter des lunettes 3D, qui plus est différentes selon les marques, de posséder un lecteur DVD/Blu-ray compatible, et le manque de contenus ont constitué un problème.

Place désormais à la course aux pixels avec la 4K UHD et à la qualité de l’image comme l’a montré le dernier salon CES de Las Vegas, où aucun écran 3D n’a été présenté. «Nous avons décidé d’abandonner le support de la 3D en 2017 afin de concentrer nos efforts sur de nouvelles capacités comme le HDR (ndlr imagerie à grande gamme dynamique)», a déclaré Tim Alessi, directeur du développement produit de LG, au site Cnet.

 

Source : 20 Minutes

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir d'Autres Sujets : Économie